Extraits de plongées, images sous-marines

Mes bulles en images (sous-marines) : récits de voyages

Il y a les voyages classiques et et il y a les voyages destinés à la plongée… Et dans tous les cas le dicton qui dit qu’ « une photo vaut 100 mots » ne se trompe pas !

Alors comme vous pourrez le constater, si vous parcourez ce blog au gré de vos envies, mes articles sont généralement courts, ne sont pas forcément séduisants au yeux du SEO et j’ai souvent du mal à choisir mes photos ou images sous-marines… Je mets souvent des galeries contenant une multitude de photos qui, des mois ou des années après me replongent, sans mauvais jeu de mot, à coup sûr dans l’ambiance du moment.

La photographie est un art, les images sous-marines des trésors

La photographie sous-marine est un art. Et je suis loin d’être une artiste, mais ramener une image d’une exploration sous-marine et la monter à ceux qui ne plongent pas me parait une démarche de partage digne d’intérêt. Elle permet à certains d’accéder à des paysages et des expériences, inédits et inaccessibles au commun des mortels.

Pendant la plongée, photographier de beaux sites, ramener des images sous-marines du monde subaquatique, que ce soit par quelques mètres de fond, avec un réflex dans un caisson ou un appareil compact, est toujours un challenge.

Un challenge lié aux conditions (du courant, de la visibilité) et au type de plongée (peu profonde, profonde), à la lumière, au temps que vous pouvez ou non consacrer à la prise de vue.

Faire de belles photos sous-marines, offrir des visions en grand angle, ou au contraire photographier de minuscules créatures lors d’immersions consacrées à la macro, n’est pas donné à tout le monde. L’art photographique sur terre ou dans l’eau, est maîtrisé par une minorité. J’ai des amis photographes et h-je suis à chaque fois bluffé par leur talent ! Pour moi c’est un métier !

Des événements y sont consacrés… Je pense par exemple au festival mondial de l’image sous-marine… qui a pour vocation de promouvoir et de développer par ses actions l’image sous-marine sous toutes ses formes.

Mais cela n’empêche pas en étant conscient de son amateurisme d’essayer de remonter à la surface ce que vos yeux éblouis ont vu le temps d’une plongée. J’avoue souvent être déçue. Mais pas plus qu’en montagne où ce que l’on voit en « vrai » est toujours plus beau que les images que l’on rapporte.

La démocratisation de l’image sous-marine participe aux découvertes scientifiques

La photographie sous-marine s’est largement démocratisée depuis le début des années 2000, et chaque année plusieurs millions d’images sous-marines sont publiées sur internet, certains provenant de sites rares ou isolés. Cette masse de documents possède un potentiel scientifique énorme, puisque la puissance d’échantillonnage de ces millions de touristes est bien supérieure au peu de temps que les scientifiques professionnels peuvent consacrer à leurs investigations de terrain.

En conséquence, plusieurs programmes de sciences participatives ont vu le jour, soutenus par des sites internet de géolocalisation et identification, ou plus simplement de protocoles d’auto-organisation et d’entre-enseignement à destination des randonneurs subaquatiques, permettant parfois des avancées scientifiques impressionnantes.

 

Revenons à présent sur les deux types de voyages et d’expériences photographiques avec cette rubrique du site… et merci de votre indulgence !

 

Coincer la bulle

Ici vous aurez la possibilité de vous rendre sur la page de mes récits de voyages (la vision du « dessus » en quelque sorte, celles des pays visités), pour « coincer la bulle » ensemble, avec mes ressentis, les « plus » et les « moins » de telle ou telle destination, ou d’aller directement sur les images sous-marines que je ramène de mes plongées, mes « bulles d’ailleurs » (la vision du dessous, des photos de la faune et la flore sous-marines).

Des extraits pour vous permettre de découvrir quelques spots au passage.

Mes images sous-marines, mes bulles d’ailleurs

Au départ je n’étais pas équipée, puis d’une Go Pro et malheureusement je n’ai que peu de souvenirs numériques de mes premières  plongées.  

Plus tard, enfin équipés d’un appareil spécifique, avec caisson étanche, les dernières images sous-marines rapportées commencent à être vraiment évocatrices.

Pardon pour la qualité des photos des articles des débuts donc, elle va donc en s’améliorant avec l’équipement de plus en plus adapté à la photo sous marine. Certains articles sont d’ailleurs imagés de photos empruntées à des camarades de palanquée ou des photos d’illustration.

Vous donner l’envie de voyager, de découvrir, des idées de destinations, vous donner l’envie de pratiquer une nouvelle activité, mieux de faire les deux à la fois, tel est l’objectif ! Et au passage pour quoi pas de vous former à l’image sous-marine…

Plusieurs fédérations de plongée proposent des formations et des certifications spécifiques à la photographie sous-marine.

On peut citer entre autres :

image sous-marine
Menu