Tubbataha Reef Philippines

Plonger aux Philippines

4 Commentaires

Si vous avez déjà quelque part dans votre tête, le projet d’aller plonger aux Philippines, vous trouverez dans cet article, toutes les informations mais aussi tous mes conseils sur cette destination fabuleuse pour ces sites de plongée incroyables. Et si vous n’y aviez jamais pensé, il est fort probable que vous ayez un nouveau projet de « voyage plongée » à la fin de cet article…

En terres Philippines

Evidement, chaque fois que nous sommes allées aux Philippines, nous avons passé davantage de temps sur ou sous la mer, que sur terre. C’est souvent ce qui se passe lorsqu’on est adeptes comme nous de plongée sous-marine. Mais nous avons tout de même pris le temps de découvrir quelques une des îles de l’archipel, dont celle de Bohol et plus précisément la presqu’ile de Panglao et nous ne l’avons pas regretté, au contraire.

Quelques infos utiles

Il faut savoir que l’archipel des Philippines, situé dans l’Océan Pacifique, compte pas moins de 7 641 îles dont onze totalisent plus de 90 % des terres, que 2 000 seulement sont habitées et que 2 400 n’ont même pas de nom. C’est dire si ce territoire est vaste et c’est dire aussi que les raisons d’y retourner ne manquent pas…

Sur le plan du tourisme « terrestre » à proprement parler, nous avons été agréablement surpris à différents égards : 

  • Le sentiment de sécurité pour commencer : partout où nous sommes allés, nous nous sommes sentis en sécurité en tant que touristes. Et même lorsque nous sommes partis en vadrouille avec mon mari, faire le tour de l’ile en scooter.
  • La gentillesse et l’accueil de la grande majorité des gens que nous avons croisés.
  • Le faible coût de la vie,
  • La facilité pour se déplacer en transports en commun,
  • Et la possibilité de se nourrir de façon saine et variée à un moindre coût.

Même si nous ne sommes pas restés longtemps sur place, j’en ai gardé de beaux et agréables souvenirs tels que :

  • Les Chocolate Mountains qui portent si bien leur nom en certaines saisons 
  • Les tarsiers, je ne savais pas qu’il existait des singes pas plus gros que ma main !
  • Ou encore les massages dont je ne me prive jamais lorsque je suis dans cette partie de l’Asie…

 

 

Un bémol ? Peut-être les plages de Bohol qui subissent les conséquences néfastes d’un  développement touristique mal maîtrisé…

 

Plonger dans l’archipel Philippéen : les promesses de Tubbataha reef

Tubbataha est un atoll récif corallien situé dans la mer de Sulu, à 98 milles nautiques (181 km) de la ville de Puerto Princesa, dans la province de Palawan aux Philippines.

C’est un parc national marin protégé qui mesurait 332 km2 lors de sa création en 1988 et qui fait désormais 968,24 km2 depuis qu’en 2006, la présidente des Philippines Gloria Macapagal Arroyo, a augmenté sa surface de 200 %. 

On dénombre à Tubbataha Reef 11 espèces de cétacés, 11 espèces de requins et, selon les estimations, 479 espèces de poissons. C’est aussi là qu’on trouve la plus forte densité connue au monde de requins corail et biodiversité d’une richesse devenue rarissime.

Il faut également savoir que moins dune douzaine de bateaux de croisière détiennent le permis pour emmener des touristes plonger à Tubbataha et que le site ne se visite que pendant une petite fenêtre météo de trois mois, de mars à juin. Plonger aux Philippines et en particulier à Tubbataha Reef procure un sentiment très fort d’être privilégié.

Notre première séjour aux Philippines  : Malapascua

Lors de notre première plongée aux Philippines, nous avons fait Malapascua. Nous  voulions voir les fameux Tresher Sharks, et une multitude d’autres spots de plongée  aux noms évocateurs – Balicasag, Cabilao, Gato, Caminguin, Oslob, Kalanghaman, Olango – où les jardins de coraux rivalisent de beauté avec les tortues et autres créatures sous-marines. Un régal pour les yeux. Sans parler des requins baleines, véritable graal des plongeurs (en tout cas le mien !), que nous avons aussi pu observer et approcher en bouteilles ! Un must et le souvenir d’un dépaysement à jamais gravé dans ma mémoire de plongeuse.

Les fonds marins, dans les réserves, sont d’une richesse incroyable. La flore et la faune y sont encore préservées, foisonnantes, grouillantes et colorées.

La magie des plongées nocturnes

Bien sûr que les plongées de nuit peuvent se faire ailleurs qu’aux Philippines et pour tout vous dire, ma première plongée crépusculaire, je l’ai faite à Nice, au centre de plongée L’Aigle Nautique. Pour autant, c’est aux Philippines et à bord du Seaoors que j’ai fait mon baptême de plongée nocturne et qu’à partir de cette nuit là, je les ai adorées autant que j’ai pu les craindre avant.

La vie sous marine nocturne débordante est dactivité et de surprises. Certaines espèces rencontrées le jour sont endormies du sommeil du juste. D’autres, au contraire, encore croisées en journée, se présentent à vous et vous en mettent plein les mirettes.

Les images de ces rencontres inédites et merveilleuses sont gravées à jamais dans un coin de ma tête et toutes ces souvenirs colorés me redonnent de l’énergie les moments où je pourrais en manquer.

Autre chose surprenante, le bruit sous l’eau est différent la nuit et le jour. Dans un précédent article, j’explique que pour moi le « monde du silence » ne l’est en fait pas du tout. C’était en effet mon sentiment en plongée de jour. C’est étrange mais la nuit regorge aussi de petits bruits, de petits craquements (effets sonores des poissons qui grignotent le corail dur, entre autre…). En revanche, c’est un peu comme si l’obscurité faisait tomber un voile sur les choses.

Le meilleur plan pour plonger aux Philippines

Si vous rêvez depuis longtemps d’une plongée aux Philippines ou si la lecture de cet article vous a donné envie d’explorer les fonds sous-marins , il n’y a qu’une chose à faire : contacter Pierlo, le boss du Seadoors. C’est ce que nous avons fait plusieurs fois et que nous referons dès qu’il sera à nouveau possible de voyager.

Pourquoi  ce choix plutôt qu’un autre ?

Professionnel, passionné de la mer et des Philippines, Pierlo a l’art de faire partager sa passion à ses hôtes… Parler avec lui de sa connaissance des fonds marins est toujours plein d’enseignements et un réel plaisir. S’il a toujours la sagesse de toujours caler ses circuits à l’avance mais il ne manquera pas une occasion de l’adapter au gré des « rencontres » qu’il estime possibles selon son expérience de pro. 

Pierlo gère d’une main de maître un équipage d’une quinzaines de personnes toutes adorables et professionnels. Les cabines du Seadoors sont confortables et fonctionnelles. Quant à la cuisine, elle tout simplement succulente.

Accompagnés de dive masters locaux et expérimentés, en l’occurrence Greg et Tong, deux sympathiques Philippins, aucun nudibranche, aucune bestiole microscopique, ni frogfish ou autre spécimen ne vous échappera. Les « locaux » qui  vous accompagneront lors de vos plongées connaissent les spots comme leur poche et ont des yeux de lynx. Ils sont du reste aussi attentifs à votre confort sous l’eau que hors de l’eau (avec le reste de l’équipage et les boatmen qui vous récupèrent en fin de plongée), ce qui rend vos plongées sous-marines on ne peut plus confortables.

Enchantée par le dépaysement et la déconnexion

Avant de partir pour cette croisière, je l’avoue, j’appréhendais un peu. Je me disais : « ça va peut- être être long, six jours avec toutes ces plongées, en vase clos ? ». Au final, ils sont passés bien trop vite : magiques, relaxants, zénifiants, fatigants, éprouvants mais inoubliables. Et ils sont passés trop vite aussi. Aucun doute en ce qui me concerne, je reviendrai encore et encore, sur le Seadoors. Peut-être même pour un « long trip » de 13 jours…

Donc, vous l’aurez compris, si vous souhaitez découvrir l’archipel des Philippines, l’exotisme de ses paysages mais surtout les merveilles de ses fonds marins, je vous recommande le Seadoors. Et pour avoir davantage d’infos, rendez-vous sur son site, c’est par ici !

 

Vous l’aurez compris la mer des Philippines, une de mes préférée en mers chaudes, offre des plages de blanc, des lagons où vous pourrez pratiquer le snorkeling, la plongée en apnée, dans un splendide aquarium d’eau turquoise regorgeant de coraux et poissons tropicaux. Des centres de plongée sérieux vous feront découvrir des sites de plongée magnifiques, des épaves, une faune et une flore variées et encore abondantes. Votre séjour aux Philippines, qu’il soit en croisière plongée ou en « voyage combiné », sera mythique et vous vous en souviendrez longtemps. 

Mes spots préférés :

Balicasag, Maripipi, Monad Shoal, Leyte, Padre burgos, Apo Reef, Anilao, Tubbataha, Malapascua

  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
Article précédent
Mes plus belles rencontres sous-marines : mon top 10
Article suivant
Mes destinations préférées pour un voyage destiné à la plongée

4 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu