poisson vache

Attaqués par un poisson vache à longues cornes… Si si!

8 Commentaires

Attaqués par un poisson vache à longues cornes… Incroyable, mais vrai!

J’ai réalisé que parmi les anecdotes croustillantes que je vous ai déjà racontées, j’avais omis celle- là. Et elle est drôle! En tout cas quand les protagonistes y repensent, ils en rient encore! En l’occurrence les victimes étaient mon frère, mon mari et … bibi! 

Bon évidemment par « attaqués », je force volontairement le trait…

Quoique!! 

Savez vous ce qu’est un poisson vache? 

Voici sa description « scientifique »…

C’est un poisson-coffre caractérisé par les deux excroissances en forme de cornes situées aux deux coins de son front, et qui lui valent ses noms vernaculaire et scientifique.

Il possède deux autres cornes à l’opposé du corps, aux extrémités latéro-postérieures, tournées vers l’arrière. Sa queue est large, située à l’extrémité d’un pédoncule caudal allongé.

La taille maximale de cette espèce de poisson est de 40 cm. De couleur variable, allant du beige au brun, en passant par le jaune, plus ou moins marbré de sombre (les motifs prennent parfois une forme de nid d’abeille), il est constellé de taches d’un bleu électrique.

Ce poisson est carnivore, et broute notamment des coraux… Sa bouche épaisse et charnue est située en position basse, protubérante et orientée vers le sol.

Nous étions à l’époque en voyage en Thaïlande avec mon frère. 

Nous étions tranquillement en train de nous baigner dans une eau limpide, sur une plage de rêve, lors d’un trip à la journée en speed boat du côté de Phang Na… 

Dans 1 m 50 d’eau, la bestiole a commencé à tourner autour de nous trois, allant, venant, virevoltant. Il était jaune citron et trop chou. Je me rappelle l’avoir trouvé mignon et rigolo… Au début!

A l’époque nous n’avions aucune idée de son nom et de sa catégorie. Il tournait, s’interposait, s’immisçait, « se mêlait », de tout…  plutôt sympathiquement. Au début! 

N’y prenant pas garde, nous papotions en barbotant. Un bonheur intégral d’être là dans cette eau chaude, à paresser. On a cru qu’il nous ‘kiffait ». Il avait l’air d’un bébé paumé… Au début! 

Progressivement le petit poisson vache portant terriblement bien son nom (à telle enseigne qu’en rentrant j’ai directement tapé poisson taureau, puis poisson vache dans google et que je l’ai trouvé!!), a commencé à nous charger.

A tour de rôle, si Môssieur!  Il nous collait, nous coursait, nous pourchassait.

Et ce à un point tel que ce petit poisson vache a eu raison de nous et nous a poussés, épuisés, (et morts de rire) à sortir de l’eau.

Cela lui a valu un surnom que la politesse et la bien-pensance m’empêchent de rapporter ici.

Mais ce poisson vache qui nous a pris pour des toréros, restera un moment mémorable et assez génial de ce voyage en Thaïlande fait en 2015…

Amis amoureux de la biologie marine… j’espère que cet article, s’il ne vous a pas fait rire comme nous à l’évocation de ce souvenir à chaque fois que nous en reparlons (car avouons- le où nous avons bien été vaincus par la « petite » bête),  vous fera au moins sourire! 

Quelqu’un parmi vous a-t’il déjà fait cette ridicule expérience? 

 

poisson vache

 

Article précédent
Avez- vous déjà eu le mal de mer pendant une plongée?
Article suivant
Je vous ai déjà parlé du caisson hyperbare de Nice ?

8 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu