Bretagne

De Dinan à Roscoff, de la côte de granit rose au Golfe du Morbihan, mon road trip en Bretagne, follow me!

4 Commentaires

De Dinan à Roscoff, de la côte de granit rose au Golfe du Morbihan, quelques lignes sur mon road trip en Bretagne, et mes impressions… Follow me!

Partis 15 jours pour sillonner cette fois les routes de la Bretagne, pour un break salvateur, nous voilà en ce mois d’Août au moment où j’écris ce petit texte, à courir les chemins du Nord au Sud et d’Est en Ouest, à la découverte des côtes bretonnes, de leurs moindres caps et recoins, à la rencontre des fées, de la campagne, de la lande en fleur, des villages bretons, de leurs marchés et de leurs habitants souriants….

Ambiance particulière

Un pur bonheur! Magique, magnétique, et attirante Bretagne, redécouverte en compagnie de l’amour de ma vie, avec délectation…

Ici, en pays breton, pas un rocher gris ou rose, ou une ruine, qui ne porte pas sa propre légende.

« Ce sont autant de mythes qui ont fourni des explications à de nombreux phénomènes séculaires et mystérieux, comme les feux follets et autres caprices de la nature longtemps inexpliqués ».

Tout un monde à découvrir, peuplé d’elfes, de lutins et de fées, surtout qu’en la brume est de rapatrie et qu’elle recouvre les paysages de son manteau léger.

Nous y étions déjà allés tous les deux dans nos vies antérieures, mais rien de comparable au bonheur et au plaisir d’y goûter enfin ensemble… 

Une destination idéale pour un tour romantique, en pianotant sur la gamme de tous ses paysages, tantôt sauvages, tantôt pittoresques, sous le soleil ou sous la pluie. Oui la Bretagne est un voyage fait pour les amoureux…

 

Romantisme et diversité

Surprise par la diversité des sites, allant de la campagne, aux terrains agricoles où poussent courgettes et artichauts (sans oublier les champs d’Hortensias), aux petits ports de pêche (où déguster les langoustines fraîches est une tradition), à ses îles sauvages (où se balader en vélo est un must),  à ses églises monumentales, en passant par sa lande odorante et multicolore, ou à ses plages aux eaux cristallines, ou bien encore à ses côtes déchirées, jalousement gardées par des phares typiques et protecteurs, je suis définitivement tombée sur le charme de cette région.

J’y étais déjà venue il y a fort longtemps. J’avais gardé un souvenir assez précieux de ces quelques jours. Revenue aujourd’hui, adulte, avec ma moitié, je sais vraiment pourquoi.

La Bretagne est irrésistible. Je pense que je pourrais y vivre. 

 

Les maisons bretonnes, et la gastronomie 

Fascinantes, belles, cosy, chaleureuses, ou imposantes les maisons et les demeures bretonnes aux toits d’ardoise, sous le ciel bleu ou au contraire plombé, sous les orages ou la grisaille (toutes les couleurs alternent ici en fonction du temps qui change tout le temps), vous donnent envie de les occuper toutes. On essaye de deviner les habitudes de leurs occupants en passant devant et en regardant par les fenêtres habillées de dentelles…  Les couleurs changent sans cesse, mais le mystère et l’ambiance envoûtante sont permanents et ne vous lâchent pas. 

Et c’est sans compter sur la dégustation tout au long du voyage des produits locaux: des plateaux de fruits de mer et de crustacés, des huitres bien iodées, accompagnés de pain beurré demi-sel, d’un petit verre de muscadet frais, à déguster chez le producteur dans un bar à huitres paumé en surplomb d’une magnifie plage de sable blanc, de ses homards grillés, à ses poissons frais juste sortis de l’eau, en passant par les galettes savoureuses, au far breton aux pruneaux, ou a son célèbre Kouign Amann, tout y est succulent… 

 

La végétation locale

Deux mots aussi sur la végétation locale… j’en suis fan! Les cyprès sauvages, immenses, noueux et tordus par le vent, penchés et bordant la mer et les plages… Les hortensias par centaines aussi qui vont du rose au mauve, au bleu, au blanc et au pourpre,  et enfin les roses trémières, les stars de mon enfance (il y en avait beaucoup chez ma grand mère à Alès), de toutes les couleurs….  Le jardin Botanique de la Selle sur l’île de Batz en face de Roscoff, est à faire sans aucun doute aussi, si vous aimez les plantes… 

 

 

Notre circuit

Mon circuit à ce jour en images (je ne mets ici que les principales étapes, car entre chaque stop, d’innombrables petits villages sont à découvrir, et j’ai eu beaucoup de mal à choisir 3 photos par site, j’en ai fait des centaines!) : 

Bretagne Nord

 

St Malo

 

 

Mont St Michel (en Normandie mais facile à faire depuis la Bretagne)

 

 

 

Dinan

 

 

Port Dinan

 

 

Cap Fréhel

 

 

Cap d’Erquy

 

 

Cancale

 

 

Dinard

 

 

Paimpol et l’Abbaye de Beauport

 

 

Kérarzic

 

 

Tréguier

 

Roscoff

 

 

Ile de Batz

 

 

Morlaix

 

 

Perros Guirec

 

 

Ploumanach

 

 

Trégastel

 

 

Mont de St Michel

 

 

Pleyben

 

 

Locrognan

 

 

Plogoff et Pointe du Raz

 

 

Concarneau

 

Pont- Aven et Pouldu

 

L’île aux moines

 

Saint Cado

 

Etel et Plouhinec

 

Carnac

 

La Tinité sur Mer

Plouharnel et Quiberon

 

Vannes

 

La Baule

 

Vu d’en haut c’est encore plus beau!

 

 

 

 

Alors dites moi un peu, cela vous a t’il donné envie d’y passer quelques jours?

(To be continued….)

Article précédent
Quelques trucs et astuces appris en voyage
Article suivant
Ils ont des chapeaux ronds, des fées, des maisons à Pondalez, des enclos paroissiaux et des menhirs… les bretons!

4 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu