Plonger aux Philippines? Une seule adresse le Liveaboard Seadoors…

3 Commentaires

Envie de partir plonger aux Philippines?

Ce n’est pas compliqué et surtout ne cherchez pas ailleurs, contactez Pierlo, le boss du Seadoors!

Ce n’est pas une vue de l’esprit, le Staff du Seadoors saura vous ouvrir les « portes de la Mer »… même si en réalité le nom du bateau fait référence à une chanson… 

Un des rares français (le seul?) à organiser différents circuits en fonction des saisons dans tout l’archipel.

Nous avons réservé cette croisière plongée par l’intermédiaire d’un ami commun, et pas des moindres, le célèbre photographe niçois naturaliste primé par le non moins célèbre National Geographic, Greg Lecoeur….

Autant dire que nous partions confiants, forts de cette sérieuse recommandation. Mais le voyage a été à la hauteur de nos attentes et nous n’avons pas été déçus.

Pierlo, un expat français, à la fois jeune et expérimenté (!)

Et oui la valeur n’attend pas le nombre des années, Pierlo gère son équipage d’une quinzaine de personnes de main de maître, accompagné de Joanne sa compagne discrète et souriante qui l’épaule dans cette gestion, de leur gros matou de chat et de leur caméléon… et depuis quelques années de leur magnifique petit garçon.

Très professionnel, passionné de la mer et de ce splendide pays, il sait faire partager à ses hôtes sa passion… Parler avec lui de ce que l’on voit sous l’eau est toujours plein d’enseignements et un réel plaisir.

Le circuit est calé au préalable mais il est adapté au gré des « rencontres » sous- marines possibles. Un plus!

Le staff

Adorable, aux petits soins et tous sont souriants comme la plupart des Philippins rencontrés, les cabines confortables et très fonctionnelles, la cuisine est succulente. Et pour nous « frenchies », dieu sait que c’est important! Nous avons inauguré les talents du « nouveau chef » (c’était la première croisière de la saison), et sincèrement l’essayer c’est l’adopter!! Des plats variés allant de la cuisine Philippine, à la mexicaine, en passant par l’asiatique traditionnelle, ou bien encore à l’italienne et enfin à la française, pas d’inquiétude, vos papilles seront chouchoutées.

Accompagnés de dive masters locaux, en l’occurrence Greg et Tong, deux sympathiques Philippins, aucun nudibranche, aucune bestiole microscopique, ni frogfish ou autre spécimen ne saura vous échapper. Vous êtes accompagnés de « locaux » qui connaissent les spots comme leur poche et ont des yeux de lynx, qualité bien utile aux touristes ignares de l’étape! Ils sont du reste attentifs à votre confort sous l’eau et hors de l’eau (avec le reste de l’équipage et les boatmen qui vous récupèrent à chaque fin de plongée), ce qui rend terriblement confortables vos sorties sous- marines…

Notre première croisière sur le Sedoors : Malapascua

La première fois (et oui nous y sommes retournés plusieurs fois), nous avons fait Malapascua pour rencontrer les fameux Tresher Sharks, et une multitude d’autres spots parmi lesquels quelques noms évocateurs (Balicasag, Cabilao, Gato, Caminguin, Oslob, Kalanghaman, Olango et j’en oublie!) où les jardins de coraux rivalisent de beauté avec les tortues et autres créatures sous- marines. Un régal pour les yeux. Oui plein la vue! Sans parler des requins baleines, véritable graal des plongeurs (en tout cas le mien!), que nous avons aussi pu observer et approcher en bouteilles! Un must et un superbe souvenir, à jamais gravé.

Les fonds marins, dans les réserves, sont vraiment très beaux (mais vous pourrez en juger dans d’autres articles…) et la flore et la faune y sont encore préservées, foisonnantes, grouillantes et colorées.

La devise sur le bateau (nous étions 7 à embarquer pour cette première croisière de la saison) mais le maximum peut aller jusqu’à 16 plongeurs) est « dive, eat, sleep » and repeat (plonge, mange, dors et recommence)! Comme dit Pierlo « si tu as les cheveux secs, c’est que c’est l’heure d’aller plonger, si tu as les cheveux mouillés, c’est que c’est l’heure de manger! Je n’imaginais pas à quel point ce petit adage allait rythmer les cinq jours à venir! Car en croisière plongée, c’est ô combien vrai! 

Différents choix sont possibles

Une croisière de six jours (5 jours effectifs de plongée en ce qui nous concerne) où le rythme de vie change, ponctué par la cloche du briefing ou du « à table »! 3 ou 4 plongées par jour (avec les Night dive, là aussi j’y reviens dans un autre article)… Avant de partir je me disais « ça va peut- être être long six jours avec toutes ces plongées, en vase clos? » Non seulement je n’ai pas vu le temps passer mais nous sommes carrément restés, après plus de 15 plongées, sur notre faim! Réveil entre 4 h 30 et 6 h (et oui!!), coucher 21 h au plus tard (après 4 plongées, même au nitrox, croyez- moi, vous ne demandez pas votre reste!)

Des rencontres et des expériences

Des personnes croisées adorables, avec Frédo le second de Pierlo qui a animé les repas de discussions vivantes (moitié en anglais, moitié en français), et de passionnants récits de voyages, Brendon un truculent un américain, Len, un joyeux canadien vivant à Londres, Vincent un sympathique et flegmatique Suisse, Ning une charmante chinoise et François un autre français, discret et drôle au mental d’acier avec 35 marathons au compteur,  un vrai melting pot, d’agréables compagnons de plongée et de voyage, et des soirées arrosées à la bière et au rhum (Don Papa), conviviales et sympathiques, tous réunis le temps d’une semaine par une passion commune, la nature et la plongée!

J’ai aussi profité de cette croisière pour faire mon baptême de recycleur, si si Môssieur! « Achement balaise »! Et avec le boss en personne en plus, rassurant et pro. Un must de le faire dans ce décor- là, entourée de tortues, à Balicasag, dans une eau à 28 degrés, j’avoue que ça m’a aidée à me détendre… J’ai apprécié le silence absolu qu’il permet d’obtenir (plus de bulles!), bien que très désorientée par le fait de devoir oublier tout ce que j’avais appris jusqu’ici, notamment en matière de respiration et de flottabilité. Mais j’y reviendrai dans un article à part entière… 

Donc en un mot comme en 100 je vous recommande le Seadoors pour découvrir l’archipel des Philippines

Et au milieu de tout cela ces six jours sont passés comme dans un rêve, magiques, relaxants, zénifiants, fatigants aussi mais inoubliables.

Aucun doute en ce qui me concerne, je reviendrai (encore) sur le Seadoors, peut- être cette fois pour un « long trip » (13 jours!)…

Et vous, vous ai- je donné envie? Envie de tenter  l’expérience? Pour plus d’infos sur le Seadoors, rendez vous sur son site, et pour cela, cliquez ici!

 

 

 

  •  
  •  
  •  
Article précédent
Préparatifs d’avant voyage… entre excitation bonheur et stress!
Article suivant
Faire son baptême de recycleur au milieu des tortues à Balicasag

3 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu