Les week ends dans l’arrière pays niçois

2 Commentaires

L’arrière pays niçois… Un très vaste sujet pour un petit article, car je pourrais remplir des pages entières tant j’y ai fait de balades et d’activités diverses.

Je vais essayer de faire synthétique, avec toujours comme base mes propres expériences, tout au moins les plus agréables et les plus marquantes.

A la demande de la majorité des membres du groupe « Amis qui aiment la plongée, les voyages ou les deux » (oui je sais c’est long comme titre mais c’est un groupe que j’ai créé il y a moins d’un an, et qui rassemble plus de 8200 personnes maintenant!) -enfin en tout cas pour ceux qui m’ont fait l’amitié de répondre à mon petit sondage- c’est donc notre magnifique arrière pays niçois qui va nous occuper quelques instants! 

Pour essayer de structurer l’article, je vais vous faire part de certaines de mes balades préférées et tenter de décrire ce coin de paradis au travers de quelques unes des activités auxquelles j’aime participer, au gré des saisons pour les pratiquer.

Sans chauvinisme aucun, je peux à ce stade et sans forfanterie, dire que notre arrière pays est une vraie splendeur.

De petits villages typiques et perchés (St Etienne de Tinée, St Martin Vésubie, Bairols, Massoins, Villars sur Var, Belvédère ou Venanson…et bien d’autres encore), en forêts parées de divins camaïeux de verts, aux rivières et montagnes majestueuses, il fait bon s’y échapper, à chaque occasion que nous donnent les week- ends pour de somptueuses balades et une multitude d’activités…

 

 

Les activités de printemps et d’été:

Quand le printemps bat son plein et que le temps se met définitivement au beau, nous (traduisez ma moitié et moi) avons coutume de nous livrer à des activités ludiques et sportives que notre bel arrière pays nous offre avec générosité.

Nos rivières allongées nonchalamment au creux de nos vallées (la Vésubie et la Tinée), nous permettent en effet de nous livrer avec délectation au canyoning, et nos montagnes, bien équipées en via ferrata ou en sites d’escalade, nous autorisent à tester ces expériences en toute sécurité.

En ce qui me concerne, j’ai fait plusieurs fois la descente de Cramassouri. Un canyon simple pour ceux qui débutent ou qui ne veulent pas s’engager pour une journée complète dans cette pratique parfois un peu extrême. Des vasques limpides, des toboggans, des rappels et des sauts à la portée des néophytes qui donnent envie de s’immerger quand la chaleur est au rendez vous, dans ces sublimes piscines naturelles…

Il y en a des dizaines d’autres avec des difficultés diverses à choisir avec soin en fonction de votre niveau et de votre expérience (Le Raton, le Figaret, le Rio de la Bollène, Planfaé, l’Imberguet, et bien d’autres encore, avec en top one la célébrissime et technique Maglia, mais là on s’éloigne un peu car il se situe dans la vallée de la Roya), et mon favori mais il est en Italie: celui de la Barbaira (cf article ici, pour le plein de photos)…

L’escalade… C’est aussi une activité de printemps et différents sites très bien équipés vous permettront de vous mesurer à la verticalité plus ou moins forte des parois rocheuses, également plus ou moins hautes en fonction de votre expérience  (je ne vous en citerai ici quelques uns que j’ai personnellement testés: Bonson/ Contes/ le bas du Baou de St Jeannet/ les Rives du Loup)… Un article spécifique à ce sujet est à venir…

Le VTT aussi, avec une kyrielle de circuits étudiés en fonction de votre niveau, avec là aussi une mention spéciale pour moi, pour le tour du Raton à Valberg que j’ai découvert il y a peu…

 

 

Mais il y a aussi et surtout les randonnées. Accessibles au plus grand nombre, petits et grands, jeunes et plus vieux, pour sportifs ou oisifs, la palette est immense.  Le lac de Trécolpas et le refuge de la Cougourde (où il faut absolument dormir une nuit, car c’est une façon différente de voir la montagne)/ la Madone des Fenestres et son Lac des Fenestres (pour les plus courageux il y a aussi le Col du même nom) / le Lac Autier/ le Lac des Mille fonds/ le Lac Nègre/ le Lac de Vens/ le Lac de Tavels/ Les Portes de Longon)… Il y en a tant, impossible de les citer toutes!

 

Balade à la Cougourde…

 

 

Quelques vues de randos « en vrac »

 

 

Il y aussi les sommets (les plus de 3000 mètres d’altitude) pour les plus expérimentés et les plus endurants. J’en ai personnellement testé deux d’un peu moins de 3000 (Le Mounier au dessus de Valberg et le Malinvern au dessus d’Isola). Déjà de vraies occasions de se confronter à soi- même et des vues à 360° à couper le souffle! Une vraie récompense à part entière que d’admirer les paysages grandioses allant parfois jusqu’à la mer!

 

Le Mont Malinvern et le Mont Mounier…

 

 

Là aussi il y en a toute une liste, enfin cinq pour être exacte pour les plus de 3000: le Gélas en est la vedette mais il y a aussi le Mont Ténibre, le Clapier, la Malédie et le Mont Corborant…

 

Les activités d’automne:

Les gens l’appelle la « morte saison », c’est pour moi l’une des plus belles! Quand j’étais plus jeune, je n’aimais que le printemps. Maintenant j’adore l’automne, il doit bien y avoir une logique!

Nos forêts se parent d’une multitude de couleurs, du vert au marron,  en passant par le jaune, l’orange ou le rouge flamboyant! C’est déjà tout un spectacle en soi. On en prend plein les yeux…

Outre les randos déjà évoquées plus haut, que l’on peut aussi faire avant l’hiver, il y a, parmi les activités d’automne, une occupation qui pour moi détrône toutes les autres: la cueillette des champignons!

Avec Caussols, Taulanes, Thorenc et le col de Bleine (qui sont dans l’arrière pays grassois mais somme tout pas si éloignés de Nice), mes coins préférés sont les Granges de la Brasque, Turini Camp d’Argent et la bollène, les alentours de St Martin Vésubie et la Colmiane… Des dizaines de sorties où ramasser des sanguins, des chanterelles et beaucoup plus rarement , pour les plus chanceux, des cèpes.

Je ne m’en lasse jamais et chercher les champignons me donne l’occasion de sillonner nos splendides forêts. Un pique nique, un stop dans un café pour manger une crêpe, une gaufre ou une tarte à la myrtille, et croyez- moi sur paroles, votre week- end est bien rempli. 

 

 

Les activités d’hiver:

Parmi les activités reines, il y a bien sûr le ski! Plusieurs stations de diverses tailles permettent de le pratiquer dans des conditions optimales, mais les trois principales sont Valberg, Auron et Isola.

Une mention spéciale pour Isola 2000 en ce qui me concerne, car l’enneigement y est meilleur qu’ailleurs, quasiment garanti, la station est ensoleillée et la galerie couverte est confortable par mauvais temps.

Ajoutez à cela l’animation sympa qui y règne pendant la haute saison, avec Le Hunter notamment, pub jeune à l’ambiance bon enfant, où vous trouvez toujours de l’excellente musique, et pour moi la compet inter- stations met Isola en tête!

 

 

Les balades en raquettes ensuite… Idéales en complément du ski, une longue balade dans la neige en raquettes suivi d’un bon resto, reste un must avec une multitude de circuits à découvrir. Là aussi Gréolières et Andon en sont trés bien pourvus, mais pour rester dans l’arrière pays niçois, je citerai ceux que j’ai parcourus à maintes reprises: le Col de la Couillole, le plateau St Jean, Beuil, St Dalmas le Selvage, des balades autour d’Isola, tête Mercière notamment… 

 

 

Quel département peut s’enorgueillir de vous permettre de skier le matin au printemps et de vous baigner dans la Méditerranée l’après midi?

En résumé, de Nice, que l’on parte à la journée ou sur deux jours, les petites auberges et les petits hôtels ne manquent pas. Ce n’est pas la peine de partir bien loin ou de dépenser des sommes folles pour se dépayser…

Tout est là, amis niçois, à notre portée!

Et pour les autres j’espère vous avoir, sinon convaincus, du moins tentés de venir essayer par vous- mêmes!

 

Pour le fun une petite vidéo!

 

  •  
  •  
  •  
Article précédent
Parenthèse zen à Port Cros, sur l’eau et sous l’eau!
Article suivant
Rando au pays de l’or naturel, le Tanneron

2 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu