Coincer la bulle

Bali une île aux multiples visages

9 Commentaires

Moi l’amoureuse de la Thaïlande j’attendais avec impatience ma rencontre avec Bali. J’en avais tant entendu parler!

Je savais que j’aimerais… C’est l’Asie! Et plus je voyage, plus mon goût pour ce continent et ses pays s’affirme. Douceur du climat, beauté des paysages, des plages, des fonds marins, gentillesse des gens, tout m’y attire.

De retour de Raja Ampat situé à la limite Est entre l’Indonésie et la Papouasie, un très gros coup de coeur, la barre était haute.

Mais accueillis dés notre arrivée par des amis de longue date, installés depuis bientôt un an à Bali, nous étions dans les conditions idéales pour découvrir l’île sous tous ses aspects.

Hébergés chez eux dans une très belle maison balinaise, nos guides se sont mis en quatre pour nous accompagner dans cette découverte en nous faisant gagner du temps et en optimisant le programme de visites des huit jours de notre séjour.

Ce que j’ai envie de dire d’emblée sur Bali c’est que l’île offre divers visages, tous plus séduisants les uns que les autres.

Il y a tout d’abord Bali la touristique et la festive

Dans le Sud de Bali, de Bukit à Canggu, s’étend, dit- on, la plus belle partie des côtes balinaises. La plus touristique aussi. Je dis « dit -on » parce que bien sûr nous n’avons pas tout fait, mais nous en avons eu un aperçu avec celle de Legian (idéale pour tester le body bord!) et celle tout au sud du Bukit, de Sunday Beach, bordant l’hôtel Ungasan, avec sa barrière de corail et son lagon turquoise. 

 

Basés à Séminyak, quartier vivant, affichant  ses artères tortueuses et ses contre- allées (parfois longeant des rizières à deux pas de l’agitation de la ville), bordées de boutiques créatives, restaurants, bars et clubs branchés, nous avons pu profiter d’un échantillon digne de ce nom de la vie nocturne de Bali. Des Beach clubs, comme le Potato Head, un modèle du genre avec sa déco Plan Spring années 50, en passant par le restaurant la Sardine, chic, aux mets délicats et au cadre idyllique, aux établissements rivalisant de luxe et de volupté comme le W, cette localité paradis du farniente le jour se transforme en temples de fête la nuit, au design sublime et aux ambiances zen… De bons restaurants fourmillent aussi à Bali, alliant les saveurs cosmopolites à celles plus typiques (j’ai adoré le Babi Guling, le mie goreng et le nasi goreng) de la cuisine locale, ce qui pour nous les frenchys est somme toute capital!

 

Puis il y a Bali la naturelle, l’authentique, avec ses rizières, ses volcans et ses lacs d’altitude, tels que le Lac Beratan ou de Kintamani…

Car l’âme de Bali, c’est aussi et surtout sa luxuriante campagne, avec ses champs et ses rizières en terrasses, déclinées en de magnifiques camaïeux de verts. Le must en la matière sont les rizières de Jatiluwih, classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Une merveille à vous couper le souffle. Loin très loin de la vie balnéaire trépidante, le temps se ralentit dans l’intérieur de l’île avec ses majestueux et paisibles paysages, alternant rizières, lacs ou jungle luxuriante. Dominés par le Mont Agung, ou le Mont Batur, de majestueux volcans, ces régions plus authentiques vous apportent fraîcheur et envie de plonger au coeur de la tradition balinaise.

 

Il y a aussi Bali la culturelle, la traditionnelle et la spirituelle

Au centre de l’île vous pourrez aussi visiter la Ville d’Ubud, un must de la vie culturelle à Bali, avec ses galeries d’art et son artisanat local… Haut lieu des séjours hippies, c’est aujourd’hui une halte incontournable des parcours dans le centre de l’île.

Et partout sur le chemin des temples à visiter, plus beaux les uns que les autres. De à Pura Tanah Lot, en passant par Pura Ulun Danu Bratan, Pura Batukaru, Pura Ulum, Pura Tirta Empul ou Pura Bessakih… Tous uniques, tous différents, à l’architecture digne des plus grands Indiana Jones, où la zénitude et l’harmonie règnent dans chacun d’eux en maîtresses absolues. Loin de notre agitation stérile, ils vous invitent par leur quiétude, si ce n’est à des prières, à de véritables moments de réflexion, d’introspection et de recueillement.

Les Balinais sont très spirituels. Ils sont hindouistes et animistes. D’une pratique différente de celle des Indiens, ils ont en commun le goût des célébrations. Le calendrier spirituel est très chargé et chaque jour, chaque endroit (chaque carrefour!) a son lot d’offrandes. Toute est prétexte à célébrer les dieux, à fleurir les rues et les temples, un régal pour les yeux!

 

Nous avons complété notre périple par une visite à Monkey Forest un superbe parc, un coin de jungle envahi par des singes chapardeurs et facétieux, et par deux jours passés au Nord Ouest de l’île, à Permuteran, pas très loin de l’extrémité de Bali mitoyenne avec Java, avec deux très belles plongées (article à venir) au large des îles de Menjengan, avec au retour un stop aux sources d’eau chaude relaxantes de Banjar, et la petite et pittoresque ville de Lovina.

 

Evidemment Bali ne serait pas Bali sans un passage dans un spa pour goûter (hum, perso j’y ai pas mal goûté!) aux célèbres massages balinais, le top de la relaxation.

J’ai aussi relevé beaucoup de similitudes avec la Thaïlande, ce qui pour moi ne peut être qu’un plus!

Il nous reste encore différents sites à découvrir, un bon prétexte pour y retourner. Et cerise sur le gâteau nous y avons d’adorables amis, qui nous ont reçu comme des rois, avec gentillesse, générosité et envie de nous faire partager leur amour pour leur nouveau pays. Pari réussi! Entourés d’amis français délicieux et drôles, ils coulent des jours paisibles entre yoga et cours d’Indo… Qu’ils ne croient pas se débarrasser de nous en une fois! Je profite de cet article pour les remercier une nouvelle fois…

Les plus: la diversité des paysages et des activités qu’offre cette île. La beauté des paysages naturels, la présence de très beaux spots de plongées (cf l’article dédié), la zénitude des temples, la gentillesse des gens, la cuisine, le coût de la vie, encore assez peu élevé.

Les moins: la circulation totalement anarchique, carrément flippante, des scooters et voitures partout en tous sens, ignorant le code de la route, c’est dangereux, vraiment! La pollution qui va parfois avec… Les côtelettes d’agneau du warung pas loin du Gang Tulip! Les énormes araignées de Bessakih! Hein Lolo?

 

 

  •  
  •  
  •  
Article précédent
Week end à Budapest
Article suivant
L’été indien au Canada

9 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Bonjour,
    J ai un couple d amis avec 2 enfants 7 et 9 ans qui souhaitent aller 15 jours cet été à Bali. Quel endroit de l ile conseilles tu ? Ils aimeraient côté balneaire vacances mais egalement visites authentiques.

    Répondre
    • Bonjour Audrey,
      Il y a plein d’endroits sympas. Personnellement j’étais basée à Seminyak, site plutôt touristique avec de très beaux endroits, des hôtels et des restaurants superbes. Il y a la plage. Les temples ne sont pas très loin, les rizières également. L’authentique n’est jamais très loin, ça peut se faire à la journée, avec un chauffeur, c’est extra!

      Répondre
  • bonsoir Anne les photos sons magnifiques ,j’espère que cela a marcher ,mais je ne pouvait ne pas m’inscrire sur ce site ,trot beaux ,merci ,a bientôt ,bise

    Répondre
  • très belles photos j’ai reconnu le temple avec le bassin et les fontaines où les hindouistes font leurs ablutions sous les fontaines. C’est vrai que c’est une très belle destination, un peu lointaine… Mais on a rien sans rien !!!

    Répondre
  • Pascal REBOUT
    25 mars 2017 11 h 46 min

    Je me suis remémoré pas mal de souvenirs à la lecture de ton post! Après deux séjours sur Bali dont le dernier, en Mars 2016 (un mois sur place), je ne peux que recommander cette destination qui a tout pour faire passer un agréable séjour au plus blasé des voyageurs …

    Répondre
  • Waouhhhhh !!! Super article Nanou !!!!!
    Vous revenez quand vous voulez les amis, vous êtes les bienvenus et ouiiiiiiiii il y a encore énormément de choses à voir et de bons moments à vivre ensemble !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu