Noirmoutier

Un merveilleux séjour entre amis à Noirmoutier en Vendée

Aucun commentaire

Impossible aprés ce week end prolongé en Vendée dont nous revenons à peine, à Noirmoutier plus précisément, de ne pas écrire quelques lignes sur mon sentiment au retour de ce petit séjour idyllique.

Mon sentiment, et c’est assez rare pour le souligner: pas envie de rentrer! Enchantée, amoureuse! C’était pourtant ma troisième visite…

Outre la joie d’être hébergés par de vrais amis, accueillants et généreux, avec lesquels nous nous entendons remarquablement bien et qu’hélas ne voyons que trop peu souvent (ils vivent à Hong- Kong. et nous leur avons rendu visite en novembre, voir ici l’article sur cette ville magique), j’avais envie de vous faire partager l’atmosphère très particulière, si paisible et protégée, de cette (presqu’) île vendéenne, aux portes de Nantes et de la Bretagne.

De jolies maisons basses, blanches, aux nombreux volets bleus, dans tous les camaïeux de bleus (allant du bleu marine, en passant par le bleu gris, le bleu lavande, le bleu turquoise, jusqu’au bleu « charrette » utilisé aussi en provence), ceinturées de massifs d’hortensias, parsemées de bouquets multicolores de roses trémières, de pins maritimes et de cyprès… Des dunes de sables, majestueuses, superbes, bordant l’océan le long de plages de sables immenses viennent compléter ces paysages grandioses… un décor réellement digne de jolies toiles de peintres inspirés!

Des ports de plaisance aussi (avec de vrais beaux voiliers et des vieux gréements),un pays de pêche, avec de vrais marins, des cultures typiques, des marais salants où l’on récolte la précieuse fleur de sel, et les petites pommes de terres si spécifiques du coin, les poissons frais et les crustacés viennent compléter le sentiment de zénitude et de plénitude qui s’abat et vous enveloppe sitôt le passage du Gois achevé.  

Car Noirmoutier, est rythmé par les marées et relié au continent par un pont ou par le passage de son célèbre Gois (lire ici), et la culture locale est bien celle de personnages insulaires, fiers de leur terroir avec un sentiment d’appartenance régionale fort, qui en fait un de leur charme supplémentaire. Ils sont bons vivants et accueillants, sans faux semblants.

Les activités tournent autour de jolies balades en vélo, de baignades dans un océan vivifiant, de pêche à la palourde, à la moule ou à la crevette (original et drôle),  de visites chez les uns et les autres, de parties de pétanques endiablées ponctuées d’apéros, de dîners, voire même de goûters entre privilégiés, privilégiés d’avoir un pied à terre dans ce havre de paix, où tout le monde ou presque se connaît.

C’est aussi un endroit romantique à souhait, où les bonnes tables à faire en amoureux ne manquent pas!   Pas l’endroit pour faire un régime minceur, mais ça aussi c’est le bonheur, non?! 

Le prochain petit circuit pour nous en France, sera la Bretagne, que nous nous ferons un plaisir de redécouvrir ensemble, en amoureux, comme de jeunes mariés que nous sommes, en savourant les plaisirs des crêperies bretonnes, des fruits de mer accompagnés de vins blancs frais, de quelques jolis spots de plongée (en combi étanche!), et de petits châteaux aux toits d’ardoise… A suivre!

En attendant une galerie photos de Noirmoutier, de Barbâtre, de l’Herbaudière et de leurs environs pour vous donner l’eau à la bouche!

 

Noirmoutier, Barbâtre et l’Herbaudière…

 

 

Balade sur la plage à Barbâtre

 

 

 

Pêche à la crevette

 

  •  
    25
    Partages
  • 25
  •  
Article précédent
La Vallée des Merveilles porte bien son nom!
Article suivant
Retour au pays du sourire, des orchidées et de la douceur de vivre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu