éponge

S’essorer comme une éponge, le remède anti-stress !

12 Commentaires

Faire « peau neuve », s’affranchir des contraintes parfois lourdes qui vous dévorent à petites doses imperceptibles…

Connaissez-vous ce sentiment ? Ce besoin ?

S’essorer comme une éponge…

Toute l’année, au quotidien, nous absorbons le stress, l’agressivité, l’exigence, la nécessité de faire face. Faire face aux obligations de tous ordres, professionnelles, personnelles, familiales. Faire face aux demandes, requêtes, aux attentes et pourvoir chaque fois que possible aux besoins des autres aussi.  C’est souvent le cas de ceux qui ont des métiers consacrés aux autres ou en lien avec eux.

Après analyse, je me comporte comme une éponge. J’absorbe, j’absorbe, j’absorbe, en m’efforçant d’être constante dans l’écoute, l’attention, la réactivité. Mais au bout d’un certain temps à l’image de l’éponge je finis par ne plus rien absorber. 

 

Alors, moi depuis longtemps j’ai une méthode pour gérer le « trop plein »…

Tous les 6 mois je pars loin, très loin, pour « m’essorer« , « essorer l’éponge » qui n’arrive plus à absorber quoi que ce soit, toute cette charge émotionnelle et son poids, trop lourds sur ma vie.

Je pars en général plonger. Dans des mers chaudes et colorées, au milieu de rien, sans réseau ni connexion. Ça fait du bien. Je m’éponge sous l’eau, oui, je sais, c’est bizarre ! Quand je reviens l’éponge est sèche, légère, prête à resservir,  pour une nouvelle période, et je repars avec un entrain retrouvé pour 6 nouveaux mois d’intense activité.

La plongée permet de faire le vide. C’est une des rares activités qui permette cette vacuité de l’esprit et cette relaxation. J’ai écrit plusieurs articles sur le sujet que je vous invite à lire, ou à relire.

Elle s’apparente à de la méditation. Sauf que quand vous partez en croisière plongée, le luxe c’est que vous en faites 3 par jour !

Croyez-moi, vous perdez le fil du temps et la notion de l’espace. 3 heures de méditation dans une journée… avouez que ce n’est pas donné à tout le monde ! Et bien c’est ce, qu’en quelque sorte, permettent ces voyages particuliers, où l’on n’est rythmé que par la cloche qui vous annonce le petit déjeuner, les plongées et les repas… Lavage de cerveau, reset complet, essorage garanti ! 

 

En cette période de COVID, cela fait 2 ans que cet essorage n’a plus été possible !

Alors on trouve des substituts. Je vais plus souvent dans la nature, dans l’arrière pays niçois cher à mon coeur, dans la montagne. Cela me permet de « couper », de « débrancher ». On part le week-end, pas loin, mais « au vert ». Une autre manière de souffler aussi.

Alors le sentiment de déconnexion n’est tout de même pas tout à fait aussi efficace. L’essorage marche moins bien. On s’en contente et on repart malgré tout… pour un peu moins longtemps. Mais c’est déjà ça ! 

Et vous quelle est VOTRE méthode ?

 

 

Article précédent
Les sept bienfaits de la plongée sous-marine

12 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Effectivement l être humain est une vraie éponge aux émotions qu’elles soient positives ou négatives! Il est important « d essorer l éponge » pour reprendre tes mots ;). Je n ai jamais tester la plongée mais j imagine bien qu il s agisse d une activité anti stress !

    Répondre
  • Une manière originale de lutter contre le stress… Intéressant !

    Répondre
  • La pratique de la pleine conscience dans toutes les petites actions du quotidien est aussi un bon moyen pour « s’essorer » et plus facile à faire pour les non-initiés de plongée . Faire attention à ce qu’on voit, ce qu’on sent, ce qu’on touche, ce qu’on ressent quand on va chercher le pain, quand on prend son petit-déjeuner, ou qu’on prend sa douche par exemple.

    Répondre
  • A lire vos mots on s’imagine parfaitement bien comment le fait de « descendre quelques mètres plus bas », s’isoler du bruit et de l’activité permanente de notre Société doit être un moyen de se ressourcer 🙂

    Répondre
  • macawtacospluto32729
    4 octobre 2021 12 h 48 min

    Merci à toi de nous partager ton expérience 🙂 Je n’ai jamais essayé la plongée mais à te lire ca à l’air top. Je pratique la méditation tous les jours mais en complément pour faire une vraie cure annuelle, pourquoi pas 😉 Merci à toi 😉 Audrey

    Répondre
  • Merci beaucoup pour cet échange, j’adore plonger également mais ces dernières années cela est plus difficile alors je pars en montagne (les Pyrénées) en balade, cela fait du bien, mais pas autant que de plonger !

    Répondre
  • Quelle belle analogie ! Oui c’est clair, on absorbe tellement de choses durant l’année que ça fait du bien de s’évader. Pour ma part, je n’ai jamais fait de plonger mais j’éprouve ce sentiment quand je pars en vacances explorer un pays étranger. Durant ces voyages, plus de téléphone, plus d’ordinateur, on se déconnecte de notre quotidien et on prend plaisir à découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages, … ça fait un bien fou !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu