Comment la plongée m’a conduite à la zénitude, ou la plongée est-elle un anti- stress?

7 Commentaires

Plongée et zénitude? Plongée, anti- stress? Cela peut paraître antinomique, en tout cas, cela le paraîtra aux débutants.

L’activité est souvent chargée d’interrogations, voire de stress, aux débuts de sa pratique, car ce sport « hors normes » n’est pas neutre, et peut aussi ne pas être exempt de conséquences.

Il leur faudra donc quelque temps pour l’apprécier, et partager les propos contenus dans cet article. Ils devront, en attendant de le vivre, et d’y goûter par eux- mêmes, me croire sur parole!

Et pourtant…

Comme le savent ceux qui me suivent et ont connaissance ce blog, depuis deux ans pile qu’il existe, j’occupe des fonctions dans la vie locale de ma ville.

Il y a encore quelques années en arrière, trois ou quatre (c’est pas si vieux somme toute!), j’étais quelqu’un d’assez nerveux, d’anxieux, limite angoissé parfois, notamment à la veille de certaines circonstances stressantes liées à ma fonction d’élue.

Les prises de paroles en public, en particulier dans les réunions grand format, les interviews radio ou télé… et bien d’autres occasions croisées chaque semaine sur mon chemin d’élue, pouvaient parfois se transformer en vrais cauchemars… Ou en tout état de cause, a minima, me procurer des réactions de stress excessif, disproportionné, le plus souvent à l’avance et pour rien, alors qu’à chaque fois les choses se passaient au mieux.

J’ai beaucoup lu sur le sujet… A ce propos je vous invite à découvrir un blog génial plein de conseils et un article en corrélation avec tous ces sujets, dont cet article en particulier sur les attitudes qui pousse à être zen et dispense de bons conseils (en particulier pour ceux dont les professions sont particulièrement stressantes.

Et à l’époque dont je vous parle, j’ai commencé à plonger assez régulièrement.

Quelle révélation personnelle!

Outre les merveilles que la nature nous offre en spectacle dés qu’on a la chance de « passer ou la surface », cette activité sportive, ce loisir, cette passion naissante, a très vite eu le mérite de m’enseigner la zénitude, le calme et la sérénité.

Canaliser son énergie, se concentrer sur une seule chose à la fois, respirer de façon différente (un peu comme en yoga ou en méditation, même si en l’occurrence ce n’est pas par le nez!), ne pas laisser son esprit s’occuper de 36 choses à la fois (ce que je fais en permanence, sauf sous l’eau), se mouvoir de façon lente, très lente, apprendre à observer, ne pas parler, autant de comportements nouveaux pour moi, riches d’enseignements. 

Au début timorée, assez centrée sur le fait que la plongée, c’est tout sauf naturel, sur ma respiration et les techniques pas si évidentes à acquérir, des automatismes sont venus au fil des niveaux et des plongées pratiquées le plus souvent en eaux chaudes, au gré de nos voyages lointains. Alors, dans ma bulle et dans nos bulles, j’ai enfin pu me détendre, apprécier ce nouvel élément si différent et si coloré, cette apesanteur exquise, sensation fabuleuse de légèreté.

De façon inexplicable et un peu magique, je n’ai plus eu peur de grand chose, ni sous l’eau ni en surface!

Et en tout cas plus aucun stress dans le cadre de mes fonctions. De la zénitude, de l’assurance, de la sérénité, du bonheur… Oui, juste du plaisir à faire ce que je redoutais, pas si longtemps avant.

Je n’ai pas immédiatement fait la corrélation entre la plongée et mon nouveau bien être dans le domaine de mes activités locales.

Ne me demandez pas de vous expliquer le pourquoi du comment, mais c’est un fait, simplement un fait. 

En lisant un article fort intéressant sur des chercheurs qui étudient les effets de la plongée sur des victimes des attentats terroristes du 13 Novembre 2015 ayant survécu à l’attaque du Bataclan, j’ai eu envie d’écrire cet article. Car il a fait écho à ma propre expérience.

« Si les résultats attendus de cette étude sont confirmés, cette pratique de la plongée s’inscrira comme une nouvelle technique de prise en charge complémentaire pour la régulation du stress et des émotions, l’amélioration du bien-être et de la qualité de vie, notamment dans les cas de stress post traumatique », ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les scientifiques!

Alors la plongée, comme un remède au stress, un anxiolytique puissant et naturel!? C’est en plus très trendy, tendance, dans les « trends » du moment quoi… et surtout c’est réel!

Il fallait y penser, mais croyez moi et n’en doutez pas, c’est bien une réalité, et d’une façon totalement inconsciente, je l’ai expérimenté!

Cela fonctionne, assurément! Alors envie de tester?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article précédent
Plonger avec ses proches… doit- on faire partager sa passion?
Article suivant
Etes vous un plongeur occasionnel ou un plongeur plus régulier?

7 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Merci pour ta participation au carnaval d’articles Anne !
    Rien qu’en te lisant je me relaxe déjà, m’imaginant léviter dans un univers ralenti et en 3 dimensions…
    Ma seule expérience de plongée était à l’école primaire dans une piscine, mais j’en garde un souvenir très fort.
    Te lire me donne envie de planifier bien plus sérieusement de refaire un essai.
    Ton blog pétille d’énergie ! je te souhaite de grands succès !

    Répondre
    • Bonsoir Martin!
      Merci beaucoup pour ce commentaire plein de bienveillance, ça fait très plaisir… Et ou vraiment refais un essai!
      Je te souhaite également le meilleur ;)! A bientôt !

      Répondre
  • Bonjour à tous,
    C ´est exactement ce que j ai ressenti… et puis ai eu envie de le faire partager à tous. Je suis maintenant thérapeute et monitrice de plongée et j ai racheté une ecole de plongée dans le Var.

    Avec mon associé, nous avons été le 1er centre de plongée en France Metropolitaine à proposer les protocoles testés lors des etudes medicales dont la presse et la TV a beaucoup parlé: bathysmed. Si vous connaissez des personnes qui ont besoin d’aide ou juste en prévention, n’hesitez pas: AlphaBeluga plongée à Fréjus.
    Bonnes bulles zen

    Répondre
    • Bravo! Bravo pour ce que vous faites! Je n’y manquerai pas. Et vu qu’on est pas loin je passerai sans doute vous voir un de ces jours… Merci pour votre commentaire.

      Répondre
  • Je te rejoins entièrement. Personnellement même lors du passage des niveaux, le stress était surpassé par le bien être qui m’envahissait. Ce bien être perdure de plus en plus entre les plongées et m’apporte en effet un bien être même au travail. Bonne bulles à vous tous et vous verra ça devient même une drogue…

    Répondre
  • Est-ce que la plongée conduit à la zénitude et est un anti-stress pour la vie de tous les jours ? Je l’ignore
    Par contre, très clairement dans l’eau, c’est tout l’effet que cela me fait 😉

    Répondre
  • magnifique Anne ,très beau texte ..

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu