Voyage

Préparatifs d’avant voyage… entre excitation bonheur et stress!

4 Commentaires

Partir en voyage, surtout quand il est lointain, est toujours excitant.

Voyager, c’est déjà les images que procurent l’imagination et le rêve tout éveillé que l’on se fait avant de partir.

Beauté des paysages, échanges à venir avec les gens, part d’inconnu, d’aventure et dose de débrouille qu’il va falloir mettre en oeuvre, autant de questions qui pimentent l’intérêt de ce moment d’avant un grand départ.

Et encore avant cela, il y a la longue phase de préparation…

Préparation de l’itinéraire, des lieux à visiter, des choses à faire et à voir, des bagages, du matériel de plongée quand on plonge, du matériel photos. C’est crucial aussi le matériel photo… Car les photos que l’on ramène sont aussi le prolongement du voyage et le plaisir de les regarder des jours, des semaines, des mois, voire des années plus tard, un moyen incontournable de revivre, revoir, ressentir tout ce qui a émaillé votre séjour et vous a donné du bonheur, des moments volés au quotidien. 

J’essaye dans la mesure du possible de partir deux fois 15 jours dans l’année. Deux bulles d’oxygène indispensables à mon équilibre dans une vie bien remplie que j’aime au demeurant…

Je ne suis pas voiture, objets d’arts ou de déco, fringues, sacs, bijoux de prix, soins de beauté ou autres activités plutôt féminines, moi ce que j’aime c’est aller découvrir de nouveaux paysages, de nouveaux visages, de nouveaux goûts et de nouvelles sensations, que seuls les voyages me procurent.

Au début de ma rencontre avec mon chéri, je dois vous avouer que l’étape des valises était une épreuve.

Moi c’était toujours « plus » et lui toujours « moins »! Oui je reconnais de bonne grâce que je ne savais pas voyager « léger »…  

Même dans les pays où il fait chaud (ceux qui ont ma préférence), et où en principe, un maillot, quelques shorts, quelques tee- shirts, et deux paréos suffisent amplement, j’avais tendance à « charger la mule »: « Et si, et si… et au cas où, et s’il fait froid, et s’il pleut, si on se tâche, et si on sort le soir?! »

Bref! D’intenses discussions prenaient naissance autour de la paire de chaussures « de trop » que je voulais embarquer et qui, selon lui, ne servirait à rien, puisque lors de notre dernier voyage, la totalité du séjour s’était faite en tongues ou pieds nus! Hum!

Quelques années et voyages plus tard, je me suis enfin rendu compte, à l’aune de ma propre expérience  cette fois (parce que soyons honnêtes, il n’y a que celle là qui convainc vraiment), que tout ça est en effet souvent très superflu. Et oui Chéri a totalement raison, Il FAUT en effet voyager léger! 

Sauf que maintenant, en plus, nous, on plonge! Et on plonge avec notre matos! Inutile de vous dire que même si j’ai enfin atteint l’âge de la sagesse côté fringues et bagages, l’exercice s’est encore compliqué depuis! Léger ne suffit plus! C’est ultra léger qu’il faut! Car voyager léger n’est, de toutes manières plus, du tout possible!

Limités à 30 kilos dans les meilleurs cas, quand vous emmenez une stab, une combi et votre détendeur, même avec un bon gros sac, vous devez encore davantage sacrifier à l’élégance! C’est le début du casse tête…

Alors entre excitation et stress, on tranche, on choisit, on sélectionne minutieusement tout ce dont on aura peut-être besoin, sans oublier la trousse de médicaments (car je vous l’ai déjà confié, le Ramos voyage mal, même si ça ne l’arrête pas! Mal à la tête, mal au ventre, otite, angine, infections nécessitant antibiotiques, mieux vaut prévoir, avec autant de médicaments que d’affections possibles!)…

Mais loin de moi l’idée de me plaindre! Parce que malgré ces « gros dilemmes », que c’est bon de se préparer à partir! 

Et comme je le disais à nos enfants lors d’un inoubliable road trip avec eux aux Etats Unis… Le « VOYAGE C’EST LA ROUTE » et bon sang qu’est ce qu’elle est belle!

Et vous, voyagez léger, y parvenez- vous, ou est ce comme moi un exercice compliqué?

 

 

 

voyage

 

  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
Article précédent
Amis plongeurs et si nous nous engagions pour protéger l’environnement?
Article suivant
Plonger aux Philippines? Une seule adresse le Liveaboard Seadoors…

4 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Tu as oublié de dire d’où venait tout ce beau matériel. (Joke of course)
    Bon voyage a ts les 2. Bises Steph

    Répondre
    • Non Steph, tu as raison, je peux bien faire un peu de pub pour cet excellent magasin de plongée chez qui je me fournis: pour moi c’est Submarine à Nice, qualité et conseils garantis! Je t’ai mis en bonne place sur la page d’accueil d’ailleurs ;)! Je passe vous voir avant le départ! Bises

      Répondre
  • Complètement d’accord avec toi sur la préparation, et moi non plus je ne sais pas voyager léger, même si avec les années, j’ai un peu allégé les bagages, mais c’est toujours trop. Et heureusement que je n’ai pas à transporter le matériel de plongée…… Mais le plaisir de voyager, l’excitation de la préparation, le voyage, le retour, les souvenirs… Ma plus grande passion (avec la lecture) dans ma vie. Je n’ai qu’une chose à te dire, profites un maximum, les années passent tellement trop vite….

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu