plonger

Plonger c’est un peu comme passer dans la 4 ème dimension

Pas de commentaire

Plonger? Une grande crainte, une immense joie, mais avant tout une extraordinaire découverte!

Je me souviens encore avec nostalgie de ma première plongée… C’était il y a huit ans et le souvenir et les sensations de mon baptême sont restés aussi nets et précis qu’au premier jour. Comme toutes les « premières fois » sans doute, les impressions, les ressentis sont décuplés, et les images restent à jamais gravées dans les esprits.

Sans revenir sur les détails assez « croustillants » de mon baptême, pour lequel je vous renvoie à l’article écrit aux débuts de ce blog, ce sont les sensations hors normes que j’aimerais ici partager avec vous. 

Plonger c’est le sentiment de découvrir un autre univers, coloré, mouvant, différent, magique. C’est clairement le souvenir le plus prenant de cette première expérience. Plonger c’est visualiser pour la première fois de nouveaux paysages, de nouveaux animaux, et réaliser que les mers et les océans couvrent 2/3 de la surface de la terre!  

Plonger c’est entendre les bruits, mais des bruits feutrés, différents.

Plonger c’est ressentir ailleurs que dans l’espace, l’apesanteur. Waou!

Plonger c’est surtout avoir l’impression de flotter, celle de faire partie de « l’aquarium » et ne ne plus en être simplement un spectateur. Cela revient à avoir la sensation d’être véritablement dans une autre dimension.

Plonger c’est voler (et à cette évocation, je vous renvoie aux fabuleuses vidéos de Guillaume Néry, car même s’il s’agit d’apnée les images sont édifiantes et illustrent à merveille cette impression si particulière)! 

Plonger c’est côtoyer des tortues, des perroquets, des gorgones multicolores, des récifs coralliens tous plus beaux les uns que les autres (et quoi de mieux que les images de mon ami Greg Lecoeur, photographe naturaliste niçois, plusieurs fois primé, et à l’immense talent pour vous en montrer un échantillon?), telles sont les visions encore présentes derrière mes yeux éblouis.

Une impression de grande clarté et une belle lumière aussi, une visibilité surprenante alors que depuis la surface l’eau paraissait si noire, si insondable.

Ce petit billet n’a pas d’autre ambition que de faire savoir à ceux qui n’ont pas encore tenté l’expérience à quel point plonger vaut la peine de « passer le cap » de certaines appréhensions. 

Je suis quelqu’un d’assez cérébral, souvent stressé…  Huit ans plus tard, je n’ai jamais regretté d’avoir tenté l’expérience, et chaque fois que je retrempe mes palmes dans des eaux chaudes, ou moins chaudes, ce sentiment unique de passer dans la 4 ème dimension me ressaisit, intact. J’espère vous avoir tentés, en tout cas celles et ceux qui hésitent encore.

Et pour les autres… ressentez vous cela aussi? 

 

Article précédent
J’ai testé pour vous le Cosmiq+ de Deepblu!
Article suivant
Les trois comportements les plus choquants auxquels j’ai assisté en plongée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu