Galvès

Rencontre avec Jean- Bernard Galvès, spécialiste des requins à la Réunion…

2 Commentaires

Qui est Jean- Bernard Galvès?

Un spécialiste des requins. Un passionné. Un amoureux de la nature et de la mer.

Une personnalité engagée, qui fait parfois débat, précisément pour cet engagement.

Il est aussi le porte parole d’associations elles aussi engagées « Le Collectif des associations Sea Shepherd, Aspas, Longitude 181, Sauvegarde des requins, One Voice, Tendua, Vagues et Requin Intégration ».

Il vit à la Réunion, une île meurtrie par des attaques de requins bouledogues.

J’ai longuement échangé avec lui et je pense que Jean- Bernard Galvès, dentiste de profession, est quelqu’un d’équilibré, d’intelligent et de mesuré. 

Ce dernier a plongé des très longues années au contact des requins, dont il connait bien les espèces et le comportement… Plongeur passionné et posé, il est intéressant et sait de quoi il parle. Autant de raisons pour dialoguer avec lui quelques instants, et vous en faire profiter… 

JB a travaillé avec de nombreux scientifiques et explique clairement pourquoi les solutions choisies pour sécuriser les plages touristiques de la Réunion ne sont pas les bonnes.

On y pêche d’ailleurs à cette occasion d’autres requins en voie de disparition qui ne sont pas du tout à l’origine de ces attaques.

Retour sur un extrait de communiqué récent du collectif qui éclaire sur l’état d’esprit et le climat régnant sur ces sujets sensibles à la Réunion, et informe sur les positions en présence… 

« Le Collectif réagit à la suite du décès d’un jeune surfeur dans une attaque de requin survenue ce jeudi à Saint-Leu.

A titre d’exemple de ses actions au quotidien pour la préservation des requins:

Ci- après, un passage du communiqué de Jean-Bernard Galvès, le porte-parole du Collectif des associations Sea Shepherd, Aspas, Longitude 181, Sauvegarde des requins, One Voice, Tendua, Vagues, Requin Intégration :

Nous sommes bouleversés d’apprendre qu’un jeune homme a perdu la vie à Saint Leu. Nous adressons à sa famille et ses proches nos sincères condoléance.
Cette jeune vie perdue nous met aussi en colère.
Malgré nos avertissements répétés, la zone du drame est depuis un an pratiquement chaque jour appâtée par le CRA. 

Aucun scientifique, aucune personne connaissant les requins n’a cautionné cette « expérimentation » qui attire les requins près des plages et leur donne l’habitude de fréquenter encore plus systématiquement les lieux…. »

 

Aujourd’hui dans une interview pour Dans nos bulles, Jean- Bernard Galvès revient plus globalement sur son parcours, nous livre des anecdotes touchantes.

Et se confie en toute sincérité, en nous faisant partager avec passion son engagement.

Il échange gentiment, avec naturel, et sans calcul, avec nous, et nous fait part de la façon dont il est passé d’un statut de pêcheur à une époque révolue où la mer regorgeait de richesses, l’époque Couteau, à ses actions du moment.
Nous ferons un focus sur son actu aussi, sa participation à l’expédition qui a donné naissance au film documentaire de Rémy Tézier diffusé sur Arte, en deux parties, « Quand les baleines et les tortues nous montrent le chemin…« , un bien joli titre, évocateur.
L’écologie, l’environnement n’est pour moi ni de droite ni de gauche. C’est aussi sa vision. Et être éclairés sur ces sujets sensibles  au service de la préservation des espèces, me parait important… D’où que l’on vienne, qui que l’on soit… 

Alors, nous vous laissons découvrir ce personnage qu’est Jean- Bernard Galvès.

Son engagement et ses actions sont sensibles mais cruciales aussi pour le devenir de la biodiversité marine et la sauvegarde d’espèces en danger.

Et au passage un grand merci à François Repecaud, fidèle lecteur de Dans nos bulles et administrateur du Groupe Facebook « Amis qui aime la plongée ou les voyages ou les deux! », pour cette mise en relation à distance… 
L’interview faite en zoom entre Nice et la Réunion (Covid oblige), n’est pas d’une qualité optimum… Alors pardon!  Et je ne suis pas journaliste, hein! C’est un métier…
Mais ce n’est pas là l’essentiel, n’est ce pas? Et pour moi le fond prime résolument sur la forme…
Le perfectionnisme est la mort de l’entreprenariat, n’est ce pas? Alors go! 

Alors place à la rencontre avec Jean- Bernard Galvès spécialiste des requins à la Réunion…

  •  
    132
    Partages
  • 132
  •  
Article suivant
Podcast Invités : rencontre avec Jean-Bernard Galvès, spécialiste des requins à la Réunion

2 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu