meilleurs spots de plongée

Raja Ampat et l’Indonésie, prochaine destination!

2 Commentaires

 

Raja Ampat, next stop!

Tout en finissant d’ici Juin (on l’espère) de valider notre PA 20, nous nous sommes mis en quête de notre prochaine destination, pour fin Février, début Mars.

Depuis très longtemps j’ai envie d’aller en Polynésie, mais il faut au minimum 3 semaines de congés (ce dont je ne disposerai pas cette fois) et c’est un voyage onéreux, qu’il faut anticiper.

De vieux amis à moi (par vieux, j’entends de longue date!) se sont établis à Bali récemment et j’ai très envie d’aller les voir quelques jours aussi, alors après avoir écumé les blogs de plongée, une destination s’est immédiatement imposée à nous: Raja Ampat!

Je me suis aperçue en parlant avec des plongeurs d’ici que cette destination n’était pas encore très connue chez nous, même si, depuis quelques années c’est tout de même le cas pour de très nombreux plongeurs/voyageurs.

Pour ma part c’est mon amie Lolo qui m’en a parlé pour la première fois.

L’archipel indonésien des Raja Ampat (« les quatre rois ») est situé près de la côte nord-ouest de la Nouvelle-Guinée. Il est constitué de quelque 1 500 îles, souvent montagneuses, dont les plus grandes sont Waigeo, Batanta, Salawati et Misool. La superficie totale de l’archipel est d’environ 46 000 km2.

L’archipel est situé à la limite occidentale de l’océan Pacifique et, à son niveau, se rencontrent les eaux des océans Pacifique et Indien, ce qui donne naissance à un fort courant et des marées puissantes.

 

 

Administrativement, les Raja Ampat forment un « kabupaten » de la province de Papouasie occidentale dont le « chef lieu » est Sorong, porte d’accès par avion également. Celle-ci a été détachée de la province de Papua en 2003. L’archipel a alors gagné son statut actuel. Le recensement de 2001 indique une population de plus de 47 000 personnes.

Aller à Raja Ampat n’est pas simple. Lolo m’a dit à plusieurs reprises que s’y rendre se méritait, même de Bali!

Les Raja Ampat sont situées dans le « Triangle de Corail », cœur mondial de la biodiversité corallienne, et dans une mer qui contient peut-être la plus riche diversité d’espèces de coraux (75 % selon The Nature Conservancy) connues dans le monde.

C’est vous dire à quel point je salive à l’idée de sillonner ce chapelet d’îles…

L’UNESCO envisage de mettre les îles Raja Ampat sur sa liste du patrimoine mondial comme zone ayant la plus riche biodiversité marine de notre planète. En 2007, le gouvernement indonésien a désigné sept nouvelles zones marines protégées couvrant 9 000 km².

Des réserves contenant mille trésors, plein les yeux pour nous au printemps prochain, tel est notre prochain objectif!

J’espère ramener de belles images aussi. En attendant j’en ai emprunté quelques unes au hasard sur le net (merci aux contributeurs)…

Et j’en profite pour dire à Lolo (car je sais qu’elle lit régulièrement mes articles et au passage je l’en remercie), qu’elle se prépare à m’accueillir (et mettre la bière au frais!) quelques jours à Bali pour décompresser au retour de mon périple car il sera à coup sûr sportif!

 

  •  
  •  
  •  
Article précédent
La République Dominicaine
Article suivant
Andiamo direction l’Italie!

2 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu