Humour en plongée

Humour en plongée sous-marine : un bon moyen de se détendre

5 Commentaires

Cet article n’a pour ambition que de vous faire partager un regard un peu moqueur sur ce monde merveilleux qu’est la plongée subaquatique.

Dans ce site, il fallait bien qu’un article soit consacré à l’humour en plongée…

Bien que la plongée sous-marine soit un sport sérieux où on ne badine pas avec la sécurité, le plongeur est en général un bon vivant, parfois doté d’un solide sens de l’humour… Dans ce carnet de plongée, impossible de ne pas revenir sur deux trois anecdotes, fous rires et blagues de plongeurs, et il y en a quelques unes dans le chapitre Anecdotes de ce site !

Car entre deux explorations, à contempler la faune et la flore, à arpenter les fonds marins et s’en émerveiller, se détendre après la plongée en buvant une bière et en échangeant des anecdotes drôles sur des expériences plus ou moins réussies, fait partie de la traditionnelle « troisième mi-temps » des plongeurs.

Echanger des plaisanteries, rire et faire rire sur des sujets sérieux, en pratiquant la dérision ou mieux l’auto-dérision pour décompresser ou montrer aux débutants que faire de la plongée ce n’est pas qu’une activité sérieuse, peut les aider à passer le cap des premières appréhensions.

Combien de briefings trop sérieux m’ont terrorisée à l’avance pour rien et pourqu’au final l’explo se termine en séance magique et sans souci.

Utiliser l’humour en plongée sous-marine

Montrer de la bonne humeur, s’amuser en formant les plongeurs débutants me parait plus astucieux que de les faire stresser avant la plongée !

Pratiquer la plongée, surtout la plongée loisir, doit avant tout être synonyme de bien-être. Prendre du plaisir, décompresser, se relaxer sont bin avant tout les buts recherchés… non ?

Avoir la positive attitude, échanger des rires ou des plaisanteries, se montrer emphatique, drôle ou marrant, parfois absurde, voire burlesque, montrer qu’on peut rire de tout, et que beaucoup de situations même sérieuses tournées en dérision peuvent être finalement très comiques, me semblent préférables à la gravité souvent observée lors de nos formations. Donner des signes de bonne humeur et d’ouverture procurera à coup sûr de la zénitude à celui qui découvre ce sport sub-aquatique et qui est sans doute un peu anxieux. Les divemasters feraient bien de ne pas l’oublier et pour certains de se prendre un peu moins au sérieux.

Avec le rire on apprend plus facilement et les personnes qui rient plus souvent ont plus de facultés intellectuelles… Donc ça paraît important d’aborder sa formation de cette manière, parce que l’on voit trop souvent de la « dramatisation », y compris dans les manuels de plongée… Par quoi commencent-ils ces manuels ? Par la physique et les accidents !

Et là encore je trouve qu’on dramatise autour des accidents… Certes l’activité reste risquée, mais il est possible d’en prévenir un bon nombre avec une bonne formation, et en sachant quoi faire (c’est l’objet du chapitre Initiation de ce site que je vous invite à découvrir). Et ce n’est pas parce qu’on les dramatise et  qu’on « angoisse » les débutants qu’ils parviendront à mieux les éviter !

Une ou deux blagues de plongeur pour la route !

Elle ne sont pas particulièrement légères, pardon ! De là à dire que les blagues de plongeur sont lourdes comme leurs plombs,, il n’y a pas loin (ok je sors !)…

La première

C’est un plongeur à bouteilles qui est en train de contempler la faune sous-marine. Il en est à -15 mètres lorsqu’il remarque un mec à côté de lui, en apnée…
Aucune bouteille d’oxygène ou quoi que ce soit de l’équipement du plongeur traditionnel. Le plongeur bouteille descend alors à -20 mètres mais se fait rapidement rejoindre par le mec en apnée.
Alors, un peu vexé, le plongeur descend à -30 mètres… Mais ne tarde pas à voir le gars en apnée se rapprocher de lui.
Enervé, il saisit sa craie et son petit écritoire waterproof et il écrit :
« QU’EST-CE QUE VOUS FOUTEZ SI BAS SANS EQUIPEMENT ?
Et l’autre lui prend la craie et écrit : JE ME NOIE, CONNARD ! »

La deuxième

Vous êtes un vrai plongeur si :
Vous crachez dans vos lunettes avant de vous les mettre sur le nez.
Etes incapable de ne pas vous imaginer le bateau qui passe devant vous comme épave.
Vous présentez votre carte de plongeur à un policier qui vous demande vos papiers.
Si vous dites « je ne fais que regarder » à la poissonnerie.
Pour descendre de votre lit le matin, vous faites une bascule arrière.
Si vous descendez d’un étage quand votre cellulaire fait bip-bip-bip.
Vous êtes un vrai plongeur si vous faites une bascule arrière à chaque fois qu’un ami vous dit Allo (à l’eau).

En images

 

Humour en plongée

Article précédent
Les sept bienfaits de la plongée sous-marine

5 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu