Découvrir les parcs nationaux lors d’un voyage en Thaïlande

1 Commentaire

 

La Thaïlande est une terre d’aventure qui ravira les amoureux de découvertes. Hormis ses innombrables temples dorés et ses plages idylliques, ce pays offre des paysages surprenants, des animaux et des végétaux exceptionnels ainsi que des sites protégés à couper le souffle. Pour explorer ces richesses naturelles, les globe-trotters pourront aussi faire un tour dans des parcs nationaux.

 

 

Parmi les incontournables, on compte le parc national de KhaoYai.

Chao Yai s’avère être l’un des plus grands parcs et des plus renommés sur le territoire thaïlandais. En effet, il s’étend sur une superficie de 2 168 km². Lors d’une randonnée dans cette réserve protégée, les routards admireront des panoramas composés de plusieurs types de forêts, de prairies, de montagnes et de chutes d’eau. Mis à part cela, cet endroit abrite des espèces animales  variées. Les touristes y trouveront prés 70 espèces de mammifères, notamment des éléphants sauvages, des cerfs, des ours, des cochons sauvages, des léopards, des tigres, des macaques et des gibbons. Ils y découvriront également des oiseaux, des araignées, des fourmis, des serpents…

 

Faire un tour dans le parc national marin d’Ang Thong

Pour continuer la découverte des zones protégées lors des séjours Thaïlande, les routards pourront aussi explorer des parcs marins, en l’occurence le parc national marin d’Ang Thong. Ce dernier est un site exceptionnel de 102 km² qui est constitué de 42 îles de calcaire. Dans certains de ces îlots, les touristes trouveront des forêts, des lacs, des grottes et des falaises. En outre, cette réserve est réputée pour sa beauté naturelle, ses plages de sable blanc et fin, sa faune ainsi que sa végétation luxuriante.  Canoë-kayak, snorkeling, randonnée ou plongée vous attendent pour occuper votre séjour. À titre d’information, cette aire protégée est accessible en taxi-bateau depuis Ko Samul. Mis à part cela, elle reste fermée pendant la mousson, de novembre à décembre. En effet, pendant cette période, la navigation est dangereuse, car la mer s’agite et le vent souffle fort.

 

Explorer la beauté du parc national de KhaoSok

Pour parfaire les séjours sur le territoire thaïlandais, le parc national de KhaoSok est incontournable. En effet ce site regorge de paysages surprenants qui sont constitués de lac, de pics de calcaires, de cascades et de grottes. Par ailleurs, il abrite une faune et une  flore exceptionnelles. Mis à part cela, cette réserve naturelle s’avère être la plus vaste forêt vierge du sud de la Thaïlande. Elle occupe une superficie de 739 km². Sa jungle figure parmi les plus anciennes. Elle est aussi vieille et variée que la forêt amazonienne. En outre, dans ce parc, les visiteurs peuvent pratiquer plusieurs activités: un tour sur le lac Chiew Lan, passer une nuit dans l’un des hôtels flottants sur cette étendue d’eau ou bien encore réaliser un trek. Les bourlingueurs se baigneront également dans les rivières et les cascades.

 

 

 

  •  
  •  
  •  
Article précédent
Une croisière en Polynésie
Article suivant
Les plus belles chutes d’eau à découvrir lors d’un séjour en Islande

1 Commentaire. En écrire un nouveau

  • Koh Phi-Phi ( Phi-Phi islands) est un parc national.
    À ce titre il faut s’acquitter d’une taxe de plongée de 600 thb par plongeur et par jours et 400 thb par non plongeur.. Si les Rangers du parc ne passe pas sur le bateau collecter les taxe , l’argent est restituée au plongeur.
    Les îles Similan et Surin sont aussi un parc national ouvert du 15 octobre au 15 Mai il faut aussi s’acquitter des taxe de 600 thb par plongeur et 400 thb par non plongeur.
    Le vais de Pang Nga est aussi un parc national ont y plonge pas ce sont des mangroves la taxe est de 400 thb par personne et par jour.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu