Randonnée d’hiver au Lac d’Allos

3 Commentaires
Envie d’une randonnée en hiver au Lac d’Allos? Suivez- moi! 
Le Lac d’Allos est situé dans le parc national du Mercantour. On dit que c’est le plus grand lac d’Europe d’altitude. En effet il se situe à 2200 mètres d’altitude.

Description de la rando

 

Altitude de départ : 1750m

Point culminant : Lac d’Allos, 2220m

Temps de parcours : entre 4 et 5 heures en hiver (alternance randonnée pédestre/ randonnée en raquettes)

Distance : environ 15 kilomètres (aller-retour)

 

Allos

 

En été c’est l’affluence entre touristes et randonneurs, car un parking permet de le rejoindre en moins de trois quarts d’heure de marche.

En hiver le lac devient confidentiel. Il se mérite.

Seuls quelques rares randonneurs y accèdent. Si bien que son accès en devient presque mystique, tant le lieu est incroyable, magique.

Au printemps, la glace disparait peu à peu et le lac se découvre, tandis que les marmottes et les chamois trop affamés sont faciles à approcher, de ce qui m’a été raconté.

Enfin en automne c’est le jaune qui prédomine, la nature se préparant à l’arrivée de l’hiver. Le lac d’Allos et le climat montagnard sont très différent en fonction des saisons. Pourtant seuls quelques rares privilégiés peuvent le découvrir tout au long de l’année, surtout en hiver où il faut se donner plus de mal. 

Le Lac d’Allos est sans doute l’un des plus beaux endroits du Val d’Allos, situé dans le parc national du Mercantour, au dessus d’Allos. Sa visite en été laisse sans voix beaucoup d’entre nous tant le lieu est magnifique. Mais je suis très heureuse de l’avoir découvert en hiver!

Imaginez ce lac aux dimensions impressionnantes, imaginez le recouvert de glaces et entouré de neige.  Imaginez ce lac sans personne et qui se confond avec le reste du paysage, au loin, blanc sur blanc.

Le spectacle est grandiose, déconcertant et surtout magique pour tout citadin qui se respecte.

La randonnée raquettes est, selon les locaux, à privilégier si l’on veut en avoir plein les yeux!

Il peut- être recommandé de vous faire accompagner car en cas de grosses couches de neige il y a de réels risques d’avalanche.

En hiver, pour y accéder il vous faudra deux heures, deux heures et demi de marche, à un bon rythme, (en raquettes par endroits, à pieds à d’autres), car la route est coupée beaucoup plus bas qu’en été.

Il vous faudra donc garer votre véhicule sur le parking du bas, puis continuer à pieds. Deux chemins sont alors possibles. Par la route enneigée, ou par le GR qui part sur la gauche.

C’est plutôt une chance, même si la saison hivernale la rend devient plus sportive, car il sera possible d’ admirer les paysages que l’on manque en se garant sur le parking du haut (celui que l’on peut atteindre en voiture en été).

Nous avons croisé différentes cascades, des stalactites, des torrents glacés. Une fois arrivés au parking d’été tout change. La neige devient prédominante dés décembre.

Les sentiers que nous avons empruntés en été sont recouverts de neige, mais aussi de glace.

Il faut avancer prudemment, car ils peuvent être glissants. Plus nous montons, plus la neige se fait insistante. C’est superbe. Il faut dire qu’en cette belle journée de Mars nous avons été gâtés, le ciel est bleu, il fait grand soleil et il fait même chaud.

Et puis nous apercevons le lac d’Allos. Image incroyable que celle- là! Le tableau est parfait, majestueux!

Jugez plutôt, et vu d’en haut c’est encore plus beau!

 

Et pour y arriver…

  •  
    88
    Partages
  • 88
  •  
Article précédent
Randonnée raquettes au Col de la Roubine, à Isola 2000
Article suivant
Envie de week- ends actifs, entre amis, et d’idées randos pour la demi- saison et l’hiver? C’est par ici!

3 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Merci pour votre réponse et félicitations pour blog!

    Répondre
  • Bonjour,
    Je souhaite effectuer la randonnée raquettes au lac d’Allos en mars prochain et souhaiterais avoir votre avis concernant le risque d’avalanche.
    Est il préférable d’emprunter la route ou le GR?
    Merci d’avance

    Répondre
    • Bonjour,
      Pour ce qui est du risque avalanche, il fluctue. Donc je vous conseille de vous renseigner la veille du jour de la randonnée.
      En ce qui concerne l’itinéraire, le Gr est très beau mais il y a des passages escarpés, glissants et vertigineux. Je vous conseille la route. C’est plus tranquille… (nous sommes montés par le GR et redescendus pas la route).

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu