Di 4 de Suunto

La D4i de Suunto mon dernier cadeau

1 Commentaire

La Di4 de Suunto, un ordinateur de plongée performant, esthétique et simple d’utilisation (euh qu’ils disent!), a été l’ultime élément de mon équipement.

Parler « matos » quand vous débarquez dans un sport quel qu’il soit n’est pas aisé.  Loin de moi l’idée de dire que telle ou telle marque est meilleure que l’autre, que tel ou tel choix est bien préférable, mais deux mots quand même pour vous dire le fond de ma pensée.

Il faut tout d’abord que j’avoue que j’ai été très gâtée. Entièrement équipée alors même que je ne suis qu’une plongeuse occasionnelle, j’ai très conscience de ma chance. Entre mon père et mon chéri, de Noëls en anniversaires, plus rien ne manque, je suis parée! Ce n’est pas forcément possible pour tout le monde. Pourtant être à son aise et se créer des habitudes avec son matériel me parait assez nécessaire et en tout cas un véritable plus dans ce sport où on ne l’est pas forcément naturellement!

Du détendeur à la combi, en passant par la stab et maintenant l’ordinateur, que de bons équipements acquis dans deux boutiques que je vous recommande (Neptune Plongée à Mandelieu, SubMarine à Nice, qualité et conseils utiles en prime), qui ont plus que contribué à améliorer mes sensations au fur et à mesure.

J’avoue avoir de manière générale un faible, un gros faible pour Aqualung, marque française établie à Carros, chez nous  dans les Alpes Maritimes, même si récemment vendue hélas…

Alors, là, je profite du dernier cadeau de mon papa chéri, cette très belle montre, la Di4 de Suunto, blanche et souple, (avec gros affichage bien utile aux astigmates quarantenaires…) que je pourrais même porter pour aller bosser, pour remercier mes proches. Et aussi pour vous conseiller d’investir, si vous le pouvez  ou quand vous le pourrez dans votre propre matériel, dès que vous sentez que l’activité vous plaît et que vous allez poursuivre l’apprentissage. Et le plus important est bien l’ordinateur de plongée qui veille sur vous comme une ange gardien! 

Pour ce qui est de la Di4 (au fait Suunto c’est finlandais, si!) dire qu’elle est simple d’utilisation… alors là en revanche pas vraiment! Pour moi les manuels d’utilisation sont aussi limpides que mes cours de Maths d’antan! Bac plus 12 en notice, voilà ce qu’il faut pour comprendre toutes ses fonctionnalités! Mais comme le mode « dive » se met en route et se gère quasi tout seul, ouf (j’ai pu tester la montre), et en attendant de potasser tous les réglages, je suis sauvée!!

 

Mes plongées depuis que je l’ai : cliquez ICI

 

 

Article précédent
Pour apprendre à se contrôler rien de mieux que la plongée !
Article suivant
Plonger sur une épave

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu